TROPHEE GRAND-EST#1

DARK DOG TROPHY

MIRECOURT

20 SEPTEMBRE 2020

Succès pour la 1ere Manche du Trophée du Grand-Est 2020 !

Après les réussites qu'ont été le Trophée KartMag de la Stars of Karting début Août et le Kart Legend Europa à la fin de ce même mois, le Club Lorraine-Kart a remis le couvert pour lancer notre saison régionale, avec toujours autant d'entrain et de bonne humeur! Le Trophée 2020 du Grand-Est s'est ainsi ouvert sur la piste d'Ideal Kart France avec 80 pilotes répondant présents à l'appel des clubs et des teams. Un beau week-end ensoleillé, ponctué d'une petite pluie rafraichissante le Samedi, a permis à tous de batailler ferme sur le bitume du circuit vosgien.

Avant de se lancer dans le récap par catégories, prenons le temps de remercier l'ensemble des bénévoles qui ont permis la réalisation de cette course dans ces temps difficiles, sportifs, techniques, au Chronométrage, mais aussi les photographes qui nous permettent à chaque fois de repartir avec de beaux souvenirs!

MINIMES

Les plus jeunes de nos pilotes se sont amusés, ça s'est immédiatement vu sur leurs visages! Des plus expérimentés de la catégorie aux débutants, chacun a pris beaucoup de plaisir durant le week-end. Devant, difficile d'aller chercher le pilote Automax Racing avec son regard à la Cévert, qui a dominé ses concurrents tout le Dimanche. Ethan Dersch remporte ainsi la première manche avec brio! Derrière, le mano a mano entre Mia Oger, la féminine de la catégorie, et Romain Kintzinger a tenu en haleine le public et les parents, Romain finalement le dessus sur Mia pour la 2e place. Et suivent jusqu'au drapeau à damiers Hugo Grisard, Lucas Doillon et Arthur Jonnette. La relève est assurée!

CADETS

Vous avez entendu parler du Hat Trick? Eliott Roeckel Zimpfer en a fait une démonstration: Pôle, P1 en Manche, P1 en Préfinale, P1 en Finale. Seul Enzo Boitel aura réussi à ravir 2 meilleurs tours en course, finissant 3e en Finale, juste derrière Gabin Adam 2e et qui ont tous deux mis la pression sur le leader. Mais le pilote Braun Racing a su garder ses nerfs pour s'imposer et prendre la tête du classement provisoire du Trophée. On félicite tous les pilotes qui auront su montrer tout leur talent sur la piste, Pol Leytem, Yoann Verard, Leo Ruhland, Alessia Cirelli, la féminine du de la catégorie, Nicolas Schell, Arthur Lach, Manolo Martin de Rosales et Oliviers Poeckes!

NATIONALE / X30 JUNIOR

Qu'est ce que ça donne quand on mélange du Iame X30 et du Rotax? De la bagarre à tous les étages! Pour la 1ere place entre Enzo Richer et Sam Even, collés à l'autre pendant toute la phase finale, au profit du premier nommé, mais aussi entre Noé Munnier qui nous a fait l'honneur de venir de la Ligue BFC et Matthis Mislin avec son X30 au coude à coude pour la 3e place au général. Florent Dyrda complète le podium en Junior, et on félicite tous les pilotes, notamment ceux qui ont débuté cette année, et la féminine du plateau Iris Bouhaddouf Mougeolle, pour leur persévérance!

SENIOR / MASTER / GENTLEMAN

On ne mélange plus les moteurs, mais on mélange les âges! 22 pilotes de 14 à 70 ans se sont affrontés sur le circuit, les plus jeunes prenant évidemment l'avantage sur les plus âgés (ou devrait-on dire expérimentés?) Devant, Renaud Gasperment-Brayé remporte le Trophée non sans avoir dû s'affirmer pour reprendre la première position perdue au départ, dépassé par Nicolas Tritz et Tania Cirelli, qui terminent aux 2e et 3e place après de magnifiques courses. Derrière, Maxime Heiss revient de loin après un petit accrochage en Manche, et devance Benjamin Bapst auteur d'une belle 2e place aux Chronos. Malheureusement, la Finale se termine en procédure Slow après l'accident de Marco Mignani, à qui on souhaite un rapide rétablissement! En Master, Arnaud Schaefer termine 9e au général et remporte la catégorie devant Frederic Melo. En Gentleman, grand retour de Bruno Furst, toujours aussi solide et régulier, qui remporte la course devant Daniel Mougeolle, notre doyen, et un autre revenant, Eric Heyert! Rendez-vous est pris pour Mulhouse pour tous ces pilotes.

KZ2 / KZ2 MASTER / KZ2 GENTLEMAN

Est-ce que c'est plus facile de gagner avec 3 ou 4 roues? Corentin Guth vous répondra certainement 4! Thomas Belardi a arraché une belle pôle mais a dû remonter tout le peloton en finale après un petit souci en préfinale, tout comme Clément Pierrat qui termine finalement 5e. C'est donc un doublé NS Compétition qui monte sur les plus hautes marches du podium avec Ugo Vincentini en 2e place, suivi de près par Florian Kuntzmann et son châssis Kubica réglé aux petits oignons avec JCS Motori, puis par Thomas Hemery. En KZ2 Master, Aurélien Rougieux finit sur la plus haute marche devant Serge Rossello et Gabriel Adao. Et en KZ2 Gentleman, Maurice Terenzi remporte avec son CRG la course pour quelques centièmes de seconde face à Daniel Escher et David Hardy, tout en terminant 7e, 8e et 9e au général. L'expérience on vous dit, l'ex-pé-rience!

CONTACTEZ NOUS